La double plainte du maire de Dakar: Khalifa Sall écrit au président de l’Assemblée nationale et au président de l’Assemblée générale – Le Fac-similé des lettres

Par le biais de ses avocats, Khalifa Sall a saisi de deux lettres au contenu identique le futur président de l’Assemblée nationale et le président de l’Assemblée générale du Parlement, le Doyen d’âge qui va présider l’installation de la 13e législature, prévue ce jeudi. Il leur signale que sa détention à Rebeuss, antérieurement à son élection, a été maintenue malgré que la Constitution dispose que le député est couvert par son immunité parlementaire à partir du moment où il est élu, c’est-à-dire dès la proclamation des résultats officiels. Khalifa Sall invite l’Assemblée nationale, à travers ses présidents, à faire respecter la loi constitutionnelle, le principe de l’inviolabilité du mandat du député et la volonté populaire.

La double plainte du maire de Dakar: Khalifa Sall écrit au président de l'Assemblée nationale et au président de l'Assemblée générale - Le Fac-similé des lettres